classer

classer

classer [ klase ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1756; de classe
1Diviser et répartir en classes (II), en catégories. classifier, différencier, distribuer. Classer les plantes, les insectes.
2Placer dans une classe, ranger dans une catégorie. Classer le rat parmi les rongeurs. Classer par séries. sérier. Classer suivant le genre, le type, la qualité. Classer un édifice monument historique. P. p. adj. Site classé.
Attribuer une place. Classer des élèves. Il est classé troisième. Pronom. Se classer : être classé. Se classer parmi les meilleurs.
Fam. Classer un individu, le juger (mal) définitivement. Je l'ai tout de suite classé. cataloguer.
3Mettre dans un certain ordre. arranger, ordonner, 1. placer, 1. ranger, trier. Classer des papiers. Classer, ficher, répertorier des documents.
4Mettre à sa place, dans un classement. Classer un dossier. Fig. Classer une affaire, ranger son dossier, la considérer comme terminée; renoncer à la poursuivre. P. p. adj. Affaire classée, réglée définitivement.
⊗ CONTR. Déclasser, déranger, embrouiller, mêler.

classer verbe transitif (de classe 1) Distinguer dans un ensemble des groupes d'éléments ayant des caractéristiques communes et qui forment des classes, des catégories : Classer les mots en « verbes », « adjectifs », « noms », etc. Faire entrer quelqu'un, quelque chose, un animal dans une catégorie : On classe cet animal parmi les mammifères. Ranger, ordonner des choses, des personnes d'une certaine manière ; les mettre en ordre : Classer les mots par ordre alphabétique. Mettre quelque chose à la place qu'il doit occuper dans un ordre défini ; ranger : Voulez-vous classer cette fiche dans le classeur ? Déclarer d'intérêt historique ou artistique un monument, un site, etc., ce qui met leur conservation et leur restauration sous le contrôle de l'administration des Monuments historiques et en partie à la charge financière de l'État. En chimie, opérer un classement ou une classification. ● classer (expressions) verbe transitif (de classe 1) Classer une affaire, un dossier, ranger le dossier concernant une affaire et considérer celle-ci comme réglée, ne plus s'en occuper, arrêter les investigations. Classer ses idées, mettre de l'ordre dans son esprit, réfléchir. ● classer (homonymes) verbe transitif (de classe 1)classer (synonymes) verbe transitif (de classe 1) Distinguer dans un ensemble des groupes d'éléments ayant des caractéristiques...
Synonymes :
Faire entrer quelqu'un, quelque chose, un animal dans une catégorie
Synonymes :
- étiqueter
Ranger, ordonner des choses, des personnes d'une certaine manière ; les...
Synonymes :
- sérier
Contraires :
- déclasser
- déranger
- mélanger
- mêler
Mettre quelque chose à la place qu'il doit occuper dans un...
Synonymes :
Contraires :
- déclasser
- mélanger
- mêler

classer
v. tr.
d1./d Ranger, distribuer par classes, par catégories. Classer les plantes.
d2./d Mettre dans un certain ordre. Classer par ordre alphabétique.
d3./d Attribuer un rang, une catégorie à. Classer qqn au premier rang.
d4./d Classer un monument, le faire entrer dans la catégorie des monuments historiques protégés par l'état.
d5./d Fig. Classer une affaire, ne pas lui donner suite.

⇒CLASSER, verbe trans.
I.— [Le suj. désigne habituellement une pers.] Ranger, distribuer dans des catégories distinctes selon des critères définis.
A.— Courant
1. [Le compl. désigne une pers. ou un ensemble d'individus] Placer quelqu'un dans une catégorie selon des critères empiriques. Juger, c'est classer. Juger exactement un individu, c'est le classer correctement (MARCEL, Journal métaphysique, 1919, p. 161) :
1. George Sand dit qu'on peut classer les hommes suivant qu'ils aspirent à vivre dans une chaumière ou dans un palais. Mais la question est plus complexe : qui a château rêve chaumière, qui a chaumière rêve palais. Mieux encore, nous avons chacun nos heures de chaumière et nos heures de palais.
BACHELARD, La Poétique de l'espace, 1957, p. 70.
[Suivi d'une prép. indiquant l'appartenance] Classer dans, parmi. Ranger, compter au nombre de. Quel dommage qu'un homme d'une si large intelligence (...) ait consenti à se laisser classer, étiqueter, enfermer dans des titres et dans des Académies (ZOLA, Paris, t. 1, 1898, p. 193) :
2. Jean-Paul a ouvert la voie du romantisme : on peut le « classer » parmi les romantiques véritables, ou l'en isoler, c'est le petit jeu des historiens de la littérature, et il suffit de se donner d'abord les définitions nécessaires.
BÉGUIN, L'Âme romantique et le rêve, 1939, p. 190.
Rem. Emploi pronom. Tout homme médiocre (...) ne parviendra jamais à se classer du côté du talent (REYBAUD, Jérôme Paturot, 1842, p. 388).
P. ext. Placer dans un certain ordre. Le curé classait les enfants sur les bancs (HUYSMANS, L'Oblat, t. 1, 1903, p. 252).
2. ADMIN., GESTION, etc. [Le compl. désigne une chose et plus spéc. des papiers, des documents] Distribuer, ranger méthodiquement selon un certain ordre, de manière à en faciliter la consultation. Classer des archives, des auteurs, des dossiers, des fiches, des manuscrits. Elle passait des heures à classer les dossiers, à leur choisir des chemises multicolores (ARLAND, L'Ordre, 1929, p. 219) :
3. M. Chalgrin écrit beaucoup. Il a besoin de quelqu'un pour lui tenir ses fiches, faire des recherches dans les bibliothèques, lire et classer les articles intéressants, recopier les manuscrits.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Les Maîtres, 1937, p. 103.
Rem. 1. Emploi abs. Depuis vingt ans je classe, je mets en ordre, je bourre ma mine : voilà mon œuvre (BERNANOS, L'Imposture, 1927, p. 432). 2. Emploi pronom. (à valeur passive). Les anciennes archives commencent à peine à se classer (MICHELET, Journal, 1835, p. 197).
P. anal. Classer des idées, des impressions, des souvenirs. Les mettre en ordre dans son esprit. Je m'assis sur la première marche de l'escalier pour tâcher de classer un peu mes idées (MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Ma femme, 1882, p. 669).
Rem. Emploi pronom. Ses idées se classent, se groupent et se coordonnent (PROUDHON, De la Création de l'ordre dans l'humanité, 1843, p. 400).
B.— En partic. lang. sc. et techn.
1. [Le suj. désigne un savant naturaliste, l'obj. désigne des entités naturelles] Répartir des êtres ou des plantes en catégories selon des critères scientifiques. Classer les palmipèdes, les papillons. Les naturalistes ont appris à classer méthodiquement les individus, d'après des caractères déterminés, faciles à saisir (CONDORCET, Esquisse d'un tableau hist. des progrès de l'esprit hum., 1794, p. 181) :
4. Il fera examiner la nature du sol et les productions des différents pays, et tout ce qui est relatif à la physique du globe. Il fera recueillir les curiosités naturelles, terrestres et marines; il les fera classer par ordre, et fera dresser, pour chaque espèce, un catalogue raisonné...
Voyage de La Pérouse, t. 1, 1797, p. 49.
Absol. Le plaisir de donner des noms et de classer est fatal à ces savants (E. DELACROIX, Journal, 1852, p. 109).
P. compar. En classant ma vie comme une collection de plantes, je trouverai... (STENDHAL, Vie de Henry Brulard, t. 1, 1836, p. 34).
2. Ranger dans une catégorie définie des phénomènes ou des éléments de même nature.
a) GRAMM. Classer des noms, des prépositions. Ce qui me fait préférer de les classer [ces mots] parmi les noms, c'est que dans l'usage ordinaire, ils en ont le caractère réellement essentiel (DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Grammaire, 1803, p. 85).
b) MÉD. Classer une maladie, un mal. La (le) définir par l'étude de ses syndromes, de son évolution, de son issue :
5. Il était parfaitement possible de reconnaître les maladies, de les décrire, de les classer, d'indiquer leur marche, leur terminaison heureuse ou funeste et d'arriver ainsi à un pronostic sans savoir ni l'anatomie, ni la physiologie, de même qu'on a pu très bien décrire les animaux, les reconnaître et tracer leurs mœurs avant de connaître leur organisation intérieure.
C. BERNARD, Principes de méd. exp., 1878, p. 298.
c) PHILOSOPHIE :
6. ... Rechercher sans aucun préjugé systématique, par l'observation seule, avec simplicité et bonne foi, les phénomènes de l'entendement dans leur état actuel, et tels que nous les présente aujourd'hui la conscience, en les divisant et les classant d'après les lois connues des divisions et des classifications scientifiques...
COUSIN, Hist. de la philos. du XVIIIe s., 1829, p. 112.
C.— [Avec une idée d'irréversibilité] Ranger définitivement quelque chose.
1. Emploi jur. Classer une affaire, un dossier. Considérer la cause comme entendue, prononcer un non-lieu :
7. Que me veut-on? Oui, que veut-on que je sache d'un crime commis dans un pays inconnu de moi, sur une malheureuse personne dont, il y a deux semaines, j'ignorais jusqu'à l'existence? La victime est morte. Un autre juge que vous a reçu l'aveu du criminel et, je l'espère, son repentir. Le mal commis est donc irréparable, et la société ne saurait même plus s'en venger sur son auteur. Alors? J'aurais cru que la justice classait rapidement ces sortes d'affaires.
BERNANOS, Un crime, 1935, p. 786.
2. Lang. cour. C'est classé. C'est terminé. L'affaire est arrangée. Vous voulez que ce qui était fini, classé, se remette en marche (COCTEAU, Les Parents terribles, 1938, III, 2, p. 277).
Rem. S'emploie qqf. péj. à propos d'une pers. au sens de « juger définitivement, cataloguer ». Elle a peur de paraître méprisable dans sa gaucherie, d'être jugée, classée dès ses premiers efforts (M. BUTOR, Passage de Milan, 1954, p. 103).
II.— [Le suj. désigne habituellement une pers.]
A. [Le compl. désigne une pers.] Attribuer officiellement un rang, une place, selon le mérite ou la valeur, le rang étant exprimé ou suggéré par le contexte. Classer un élève, un candidat. Sanctionner sa valeur en lui attribuant une place sur une liste officielle. M. m'a classé cinquième (...) sur trente huit (...) pour une composition à toute vapeur (ALAIN-FOURNIER, Correspondance [avec J. Rivière], 1906, p. 256) :
8. Jusque dans ces examens, dans ces concours où il s'agit de classer des candidats nombreux d'après leur savoir et leur intelligence, n'est-on pas amené à faire usage des nombres? Comme si l'on pouvait évaluer en nombres l'érudition, la sagacité et la finesse de l'esprit!
COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 304.
Emploi pronom. avec valeur passive. Se classer (dans une épreuve scolaire, sportive ou autre). Être classé. Se classer premier, deuxième, parmi les premiers, les derniers. [Qqf. sans indication de place] Prendre la tête d'une épreuve, d'un classement. Si vous m'aviez vu skier, il y a vingt ans, quand je m'étais classé dans le grand concours de Saint-Moritz (G. MAGNANE, La Bête à concours, 1941, p. 392).
P. méton. [Le suj. désigne un attribut humain] Donner de la classe, de la distinction à quelqu'un. Il a montré là cette élévation d'âme qui honore et classe les gens (LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 2, 1823, p. 210).
B.— [Le compl. désigne un inanimé concr.] Placer une chose sur une liste officielle en raison de sa valeur.
1. Classer un cru, un vin. Le faire entrer dans la catégorie des vins fins d'appellation contrôlée.
2. Classer un monument, un site, un édifice. Le faire enregistrer dans la catégorie des monuments historiques.
9. Nous avons déjà classé, nous classerons encore beaucoup d'édifices religieux comme monuments historiques. Si vous connaissez des églises qui méritent d'être classées, vous n'avez qu'à nous les signaler et la loi de 1887 les protégera.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 8, 1909-11, p. 33.
Prononc. et Orth. :[], (je) classe []. Pour [] post. cf. classe et classement. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. 1756 « répartir par catégories » (THÉOPHILE DE BORDEU, Recherches, p. 7 ds PROSCHWITZ Beaumarchais); 2. 1767 mar. « enrôler dans les classes » (Ephém[érides du] Citoyen, XI, p. 40 ds BRUNOT t. 6, pp. 353-354, note 11 : il vaut mieux « classer » tous les bateliers et leur famille pour être sûr d'avoir des matelots); 3. a) 1770 « ranger dans une catégorie » (Année littéraire, VI, p. 43 ds PROSCHWITZ, loc. cit.); 1857 classer parmi les monuments historiques (O. FEUILLET, La Petite Comtesse, pp. 2-3); b) 1892 terme de dr. (E. RENAN, Feuilles détachées, p. 219); c) 1900 part. passé adjectivé « jugé définitivement (d'un homme) » (Nouv. Lar. ill.); 4. 1777 « répartir dans un certain ordre » (Beaumarchais aux auteurs assemblés, 12 août, Gudin VI, p. 56 ds PROSCHWITZ, loc. cit.); 1842 (BALZAC, Un Début dans la vie, p. 474); 1877 hippisme « dans les meilleurs » d'apr. ESN. : cheval classé; 1900 (Nouv. Lar. ill.). Dér. de classe aux sens de « catégorie » et « rang », dés. -er. Fréq. abs. littér. :856. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 971, b) 1 016; XXe s. : a) 1 554, b) 1 335.
DÉR. Classage, subst. masc. Action de classer. Synon. rare de classement. Qu'est-ce qui désabuse? Sinon (...) les classages et les formules intelligentes de Barrès (ALAIN-FOURNIER, Correspondance [avec J. Rivière], 1906, p. 297). Attesté ds Lar. encyclop. et ROB. Suppl. 1970 dans un sens techn. (text.). 1re attest. 1906 id.; de classer, suff. -age. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. — GOHIN 1903, p. 249.

classer [klɑse] v. tr.
ÉTYM. 1756; de classe.
———
I
1 (Le compl. désigne une pluralité). Diviser et répartir (des éléments) en classes (II.), en catégories. Classement, classification, taxinomie; différencier, diviser, répartir, séparer. || Classer des plantes, des insectes.
1 Il osa former le projet de décrire et de classer tous les êtres de la nature.
Condorcet, Linné, in Littré.
2 (Le compl. peut être au sing.). Placer dans une classe, ranger dans une catégorie. || On classe les mandariniers dans le genre citrus. Grouper. || Classer par séries ( Sérier), par catégories ( Catégoriser). || Classer qqch., un objet suivant le genre, le type, la qualité… || Classer sous des chefs (cit. 8), des rubriques… variées. || Classer une personne dans tel groupe social. Cataloguer.(Sujet n. de chose). || Ce détail vous classe dans telle catégorie.
Pron. || Le lapin se classe parmi les rongeurs.REM. Dans ce sens, le mot comporte souvent l'idée d'un classement hiérarchisé.
2 Certaines toilettes, à Paris, par le fini de leur détail et la ligne de leur ensemble, classent une femme aussi certainement qu'un officier son uniforme et ses galons.
Paul Bourget, Un divorce, I, p. 3.
3 Je hais les classifications, je hais les classificateurs ! Sous prétexte de vous classer, ils vous limitent, ils vous rognent, on sort de leurs pattes amoindri, mutilé, avec des moignons !
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 97.
Mettre au nombre, au rang (de). || Classer qqn parmi, dans…Pron. || Se classer : être classé. || Se classer parmi les meilleurs, les pires.On peut classer ce tableau parmi les chefs-d'œuvre. Élever (au rang, au niveau). || Classer un édifice comme monument historique, le faire entrer dans la catégorie des monuments historiques.
3 (Avec l'idée d'une hiérarchie). || Classer des étudiants, des écoliers, leur attribuer une place dans une liste, de manière à sanctionner leur travail. || Classer un élève, le classer troisième sur huit.
Classer un vin, un cru, le faire entrer dans la catégorie des vins d'appellation contrôlée.
Sports. Faire figurer (qqn, une équipe) dans un classement.
Fam. Placer dans une classe peu appréciée. || Classer un individu, le juger définitivement. || Je l'ai tout de suite classé.
4 Mettre (des choses, des personnes) dans un certain ordre; mettre à sa place dans un classement. Arranger, ordonner, placer, ranger, trier. || Classer dans des archives. Archiver. || Classer des papiers. || Classer, ficher, répertorier des documents. || Classer par ordre alphabétique, chronologique, numérique, par ordre de grandeur.Pron. passif. → ci-dessous, cit. 4, 5.
4 La pensée est une terre vierge et féconde dont les productions veulent croître librement, et, pour ainsi dire, au hasard, sans se classer, sans s'aligner en plates-bandes comme des bouquets dans un jardin classique de Le Nôtre, ou comme les fleurs du langage dans un traité de rhétorique.
Hugo, Odes et Ballades, Préface, 1826.
5 Les amis, à la longue, finissent par se classer dans l'ordre de la délicatesse de leur tact.
Valéry, Autres rhumbs, p. 185.
6 Après-midi, achevé de ranger mes papiers, c'est-à-dire de classer par séries les pages d'anciens carnets qui me paraissent valoir d'être conservées, et déchirer tout le reste.
Gide, Journal, 5 mars 1916, p. 546.
7 Je tâcherai de l'intéresser au travail, en l'obligeant à me les classer (des carrés de papier peint) par ordre de prix, par types de motifs, par couleurs, que sais-je ?
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, IX, p. 100.
Compl. au sing. Insérer, placer dans un classement. || Cette fiche n'a pas été classée. || Veux-tu classer ce papier.
———
II Fig. || Classer une affaire, ranger son dossier, la considérer comme terminée.Fam. || Classer une question, ne plus vouloir y revenir.
——————
classé, ée p. p. adj.
1 a Mis en ordre selon des critères déterminés.
Plantes classées, distribuées par classes scientifiques.
Réparti selon un ordre de mérite. || Cru, vin classé.Un candidat bien classé.Sportif correctement classé; mal classé (surclassé ou sous-classé).
Fam. || Cet individu est définitivement classé, mal considéré, classé au bas de la hiérarchie.
7.1 (…) pas moyen de s'expliquer. On est classé une fois pour toutes.
Camus, la Chute, p. 57.
Un château classé (dans la catégorie des monuments historiques), un site classé (soumis à une réglementation destinée à préserver un environnement présentant un intérêt historique, archéologique, etc.).
b Rangé dans un ordre déterminé. || Fiches classées.
8 J'y vis les fiches, rigoureusement classées, qui contenaient le passé et l'avenir des Thibault.
A. Maurois, Études littéraires, t. II, Martin du Gard, I, p. 167.
2 (Du sens II). Réglé définitivement. || L'affaire est classée. Affaire classée.
9 L'affaire du Collège de Navarre n'était nullement « classée ». Un des larrons que Colin et François s'étaient adjoints avait été saisi, conduit à la torture où il avait parlé. La police recherchait Villon.
Francis Carco, Nostalgie de Paris, p. 91.
CONTR. Brouiller, déclasser, déranger, embrouiller, enchevêtrer, mêler. — Achever, poursuivre, terminer.
DÉR. Classable, classage, classement, classeur.
COMP. Déclasser, interclasser, reclasser, surclasser. — (Du p. p.) Inclassé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • classer — CLASSER. v. a. Ranger, distribuer par classes. Classer des matelots. Classer des plantes.Classé, ée. partieipe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • classer — (klâ sé) v. a. 1°   Distribuer par classes. Classer des plantes. Il faut classer tous ces papiers. •   Il osa former le projet de décrire et de classer tous les êtres de la nature, CONDORCET Linné..    Absolument. Un naturaliste qui classe.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CLASSER — v. a. Ranger, distribuer par classes. Classer des matelots. Classer des plantes.   Il signifie aussi, simplement, Mettre dans un certain ordre. Il faudra classer tous ces papiers. Classer les matières d un ouvrage. J ai tout cela classé dans ma… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CLASSER — v. tr. Ranger, distribuer par classes. Classer des plantes. Il signifie aussi simplement Mettre dans un certain ordre. Il faudra classer tous ces papiers. Classer les matières d’un ouvrage. J’ai tout cela classé dans ma tête. Cet animal a été… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Classer — Classification Une classification est un système organisé et hiérarchisé de classement des connaissances dans un domaine particulier, voire de la totalité des connaissances. Les principaux utilisateurs des classifications sont les spécialistes… …   Wikipédia en Français

  • Classer ses idées — ● Classer ses idées mettre de l ordre dans son esprit, réfléchir …   Encyclopédie Universelle

  • Classer une affaire, un dossier — ● Classer une affaire, un dossier ranger le dossier concernant une affaire et considérer celle ci comme réglée, ne plus s en occuper, arrêter les investigations …   Encyclopédie Universelle

  • classer — noun a) One who classes or classifies b) A member of a particular class …   Wiktionary

  • classer — class·er …   English syllables

  • classer — /ˈklasə/ (say klahsuh) noun 1. someone or something that classes. 2. someone whose occupation is wool classing …  

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”